La Binerie Mont-Royal

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

L’HISTOIRE

Lorsqu’il fit l’acquisition de la Binerie le 11 juin 1940, Joachim Lussier, épaulé par son frère Léonide, Léo pour les intimes, décida que la cuisine traditionnelle québécoise et l’esprit de famille seraient les piliers de son établissement.

Dès le départ, la jovialité de Léo, son humour, sa voix tonitruante et son désir de satisfaire la clientèle contribuent au succès de l’entreprise.  Les frères Lussier furent rejoints par des cousins, oncles, beaux-frères, beaux-pères et quelques employés qui parfirent l’ambiance familiale.

Le 13 juillet 1966, Léo achète le restaurant de son frère.  En octobre de la même année, il engage un “petit nouveau”, un serveur, Fernand Groulx qui s’intègre rapidement au clan.  Mais attention, ce que Léo ignore, c’est que Fernand épousera sa fille ainée, Claire, le octobre 1969. À la retraite de Léo, la relève est là.

Le 4 août 1978, la transition de la Binerie Mont-Royal à Fernand et Clairese fait en douceur.

Le 10 mars 2001, les recettes secrètes de la Binerie Mont-Royal ont été transmises à un trio de restaurateurs québécois qui ont porté quelques amélioration physiques du restaurant.  Le flambeau de la cuisine québécoise fut acheté et continué par Suzanne Touchette et Bernard Dechamps en mars 2002.

Le 17 novembre 2005, Jocelyne et Philippe Brunet sont devenu les heureux acquéreurs de la Binerie Mont-Royal.  À la recherche d’un Restaurant qui offraient une cuisine et expérience spéciale depuis plusieurs mois, ils sont toujours très content d’avoir été “à la bonne place au bon moment” pour l’achat de La Binerie Mont-Royal.

Immortalisée par l’un des romans les plus populaires du Québec

Rendue célèbre par Yves Beauchemin dans son roman Le Matou, La Binerie fait presque partie du patrimoine montréalais! Depuis 60 ans, ce resto tout en long et en comptoir tient le phare avenue du Mont-Royal. Dans cet univers au parfum de fèves au lard - spécialité de la maison - de ragoût de boulettes, de tourtière, de soupe au pois et de lard salé règnent l’esprit de famille, l’humour et la bonhomie. Car La Binerie est avant tout une véritable institution familiale où se succèdent les générations. En 1940, les frères Lussier, Joachim et Léonide - Léo pour les intimes - décidèrent de mettre en valeur les délices de la cuisine traditionnelle québécoise. Une vingtaine d’années plus tard, Léo devint seul propriétaire de La Binerie et engagea un serveur, Fernand Groulx, qui prit pour épouse sa fille aînée, Claire Lussier. À la retraite de Léo, Fernand et Claire assurèrent la relève. Encore au poste aujourd’hui, secondée par sa fille, la blonde dame distribue les plats mijotés comme seules les grands-mères savent les faire.

Ce qu’on y trouve

Dans ce décor simple, qui rappelle le temps des ouvriers, la Deuxième Guerre et les romans de Michel Tremblay, même le poste de radio et le téléphone public n’ont pas changé. Toutefois, ce que les clients apprécient par-dessus tout, c’est la rapidité du service, les assiettes copieuses typiquement québécoises et le traitement amical des serveurs. Toujours plein, le petit resto du Plateau est idéal pour les journées froides d’hiver (l’ambiance du resto vous réchauffe le corps et le cœur et les plats bien consistants vous remettent sur pieds!). On y vient l’été pour les petits-déjeuners costauds, le café toujours frais et le sourire imperturbable du personnel.

À noter

Fait à noter, les propriétaires n’ont toujours pas agrandi leur entreprise qui compte environ 20 places, malgré leur succès. Comme quoi, dans les petits pots, les meilleurs onguents!

La Binerie Mont-Royal
367 Avenue du Mont-Royal Est
Montréal, QC
H2T 1R1
Tel: (514) 285-9078
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »